Gestion Experts | Des mots pour caractériser un logement - Gestion Experts
1264
single,single-post,postid-1264,single-format-standard,ajax_updown,page_not_loaded,smooth_scroll,

Blog

Des mots pour caractériser un logement

Catégories de logements

Logement ancien : s’applique d’ordinaire pour les immeubles construits avant 1948. Entrent donc dans la catégorie des immeubles datant du XVIIIe dans le Centre-ville ou du XIXe siècles, dans des quartiers populaires, ainsi que les immeubles haussmanniens ou posthaussmanniens, et les constructions des années Trente.

Logement récent : s’applique essentiellement aux immeubles construits entre les années 70 et 2000. Une distinction essentielle est entre le secteur privé et celui dit social (HLM).

Logement neuf : le programme immobilier vient d’être achevé, et qui n’a jamais été habité. Il offre d’ordinaire des garanties de confort et de sécurité que l’on ne trouve pas toujours dans l’ancien.

État du logement

À rafraîchir : prévoir au moins des travaux de peinture.

Confortable : comporte au minimum une salle de bains, des toilettes un coin cuisine et dispose d’un chauffage.

Décent : voir notice Qu’est-ce qu’un « logement décent » ?

État neuf : appartement jamais habité depuis la remise à neuf.

Neuf : appartement jamais habité.
Tout confort : logement desservi par un ascenseur, comportant une cuisine, une salle de bains, de w.-c. intérieurs, et le chauffage.

Éléments du logement

Balcon : espace ouvert situé souvent en saillie par rapport à la façade et disposant d’un garde-corps.
Cabinet de toilette : comporte au moins un lavabo.
Cave : local souterrain faisant partie du lot, non destiné à l’habitation.

Chambre indépendante : pièce considérée comme habitable, avec un point d’eau ; les toilettes peuvent être indépendantes ou collectives.
Chambre de service (ou « de bonne ») : pièce habitable située à l’extérieur de l’appartement et en règle générale au dernier étage ; comporte un point d’eau et des toilettes indépendantes ou « à l’étage » ; souvent dotées récemment de cabine de douche. (Voir : surface)
Cuisine : espace dédié à la préparation des repas et comportant un évier et des emplacements pour les appareils électroménagers. On distingue : cuisine séparée, cuisine à l’américaine (ouvrant sur le séjour) et coin cuisine (emplacement incorporé à une pièce principale). Une cuisine « aménagée et équipée » est prête à l’emploi.
Dépendance : local à usage privatif extérieur au logement (par exemple resserre, cellier…)
Duplex : logement d’habitation comprenant deux niveaux, reliés par un escalier intérieur.
Loft : logement aménagé dans un ancien atelier, entrepôt ou une, avec des espaces ouverts et éclairés dans certains cas par des verrières.
Logement : un logement ou habitation comprend, d’une part, des pièces principales destinées au séjour ou au sommeil, éventuellement des chambres isolées et, d’autre part, des pièces de service, telles que cuisines, salles d’eau, cabinets d’aisance, buanderies, débarras, séchoirs, ainsi que, le cas échéant, des dégagements et des dépendances. (source : servicepublic.fr)
Parking :
Box : emplacement de parking couvert et cloisonné, pouvant être fermé.
Emplacement de parking : espèce à usage privatif dont l’espace est matérialisé dans un parc de stationnement.
Parking, parc et garage sont souvent utilisés comme synonymes. L’implantation peut se trouver dans le sous-sol de l’immeuble ou à l’extérieur.

Penderie, placard, rangement, dressing : espaces de rangement aménagés.

Pièce : espace clos, comportant une ou plusieurs ouvertures et qui constituent un des éléments du logement. La présentation d’un appartement indique le nombre de pièces, la salle de bains et la cuisine n’étant pas décomptées.

Pièce principale : séjour ou chambre.

Salle de bains : pièce séparée aménagée pour les soins du corps et comportant au moins un lavabo et une baignoire ou une douche. Lorsque l’espace n’est pas vraiment une pièce séparée mais un local, on utilise le terme de salle d’eau.

Souplex : logement en rez-de-chaussée auquel on a ajouté un sous-sol, avec une cave plus ou moins aménagée. À vérifier : que l’aménagement a été autorisé et que l’espace correspond aux normes d’habitabilité.

Surface : les critères relatifs à la surface du logement tels qu’ils sont définis sont que le logement doit comporter au moins une pièce principale ayant soit une surface habitable de 9 m² et une hauteur sous plafond minimal de 2,20 mètres,
soit un volume habitable de 20 m³. (source : servicepublic.fr)

Studio : logement comportant une seule pièce principale, un coin cuisine, une salle d’eau et un w.-c. intérieur.

Terrasse : élément d’architecture à l’extérieur du bâtiment, ou toiture horizontale formant un espace découvert, souvent aménagée comme espace d’agrément.

Toilettes : les w.-c. peuvent être « séparés » ou situés dans la salle de bains.

No Comment

Sorry, the comment form is closed at this time.